La semaine annuelle contre l’apartheid israélien | Le 5-14 mars, 2013

4 mars 2013 | Posté dans Boycott, Palestine, Événements, Autre, Solidarité
Share

La 9e édition de la Semaine annuelle contre l’Aparthéid israélien

La 9e édition de la Semaine annuelle contre l’Aparthéid israélien présentera une série de conférences, ateliers, projections de film, manifestations et évènements culturels, dans le but de sensibiliser et conscientiser le public à la campagne de Boycott, Desinvestissment, et Sanctions (BDS) contre l’apartheid israélien.

*mardi le 5 mars 2013
La paix vs la pacification

Présenté par Dr. Abdel Razzaq Takriti
19h00 h à 21h00, l’Université Concordia, 1455 De Maisonneuve Ouest, Bâtiment Hall, 7e étage, (métro Guy-Concordia)

https://www.facebook.com/events/168195423329139/

Description:
Rejoignez Dr Abdel Razzaq Takriti pour une discussion sur la libération nationale, la cooptation politique et la question de représentation. Dans ce discours, Takriti fera la distinction entre « la paix » et « la pacification ». Il sera question de la politique israélienne soutenue par le Canada et les États-Unis basée sur le dernier concept, impliquant la suppression du peuple autochtone palestinien en utilisant une combinaison de forces armés, de la pression diplomatique, de la cooptation politique et des fausses promesses. De ce point de vue, il insinue que la paix sincère peut seulement être atteinte en soutenant le développement des capacités de la résistance palestinien, pendant que l’état d’apartheid israélien soit privé de ses soutiens militaires, monétaires et ses bases diplomatiques. Du côté palestinien, il va débattre plus profondément que pour que la résistance palestinienne soit efficace, il y aurait besoin d’une stratégie de libération unifiée, et que cela serait accompli par la renaissance de la représentation démocratique et la récupération du l’OLP par les élections directes au Conseil Nationale Palestinien.

Bio:
Dr Abdel Razzaq Takriti enseigne l’histoire internationale à l’Université du Sheffield, Angleterre. Il a accompli son doctorat au Collège St. Antony, l’University Oxford (2009-2012). Il est l’auteur du livre récompensé « Monsoon Revolution: Republicans, Sultans, and Empires in Oman, 1965-76 » (La Presse d’Université Oxford, 2013) et présentement co-écrit un livre avec Dr Karma Nabulsi sur l’histoire de la révolution palestinienne.

——————————

*mercredi le 6 mars
La Révolution Populaire en Syrie: Où va-t-on à partir d’ici?

Conférence Avec Razan Ghazzawi
19h00 à 21h00 h, à l’Université Concordia, 1455 De Maisonneuve Ouest, Bâtiment Hall, 7e étage, (métro Guy-Concordia)

https://www.facebook.com/events/456322884436136/

Description:
Lors de son discours, Ghazzawi donnera un bref résumé des étapes que la révolution a subi. Elle parlera de l’influence des palestiniens en Syrie sur la révolution, ainsi que sur les syriens en Golan occupé. Mais encore, Ghazzawi nous éclairera sur les développements récents en Syrie et discutera des dangers auxquels la révolution fait face. Son allocution va être un appel à la solidarité avec les révolutionnaires similaires mondial.

Bio:
Razan Ghazzawi est une activiste et bloggeuse syrienne qui a commencé à blogger en utilisant le surnom Golaniya, quand Israél a lancé une guerre contre le Liban en 2006. Elle a blogué contre le racisme envers les travailleurs syriens au Liban, où elle a complété sa maîtrise. Deux ans plus tard, Razan a commencé à utiliser son vrai nom quand elle bloguait – elle a défendu la liberté de parole au Syria avec des autres bloggeurs syriens.
Quand la révolution syrienne a éclaté en mars 2011, Razan, en utilisant son vrai nom, faisait partie de ceux qui partageaient des nouvelles sur les manifestations qui avaient lieu autour de Syrie.

Elle a été détenue deux fois pendant la révolution – ses collèges (Hussein Ghrer, Hani Zetani et son gérant Mazen Darwich) du Centre Syrien pour l’Expression Médiatique restent en prison depuis que les forces sécuritaires du régime ont envahi le bureau de Centre Syrien pour l’Expression Médiatique en Damas le 16 février, 2012. Razan a reçu un prix des Frontline Defenders en 2012.

*jeudi le 7 mars
L’Accessibilité de l’éducation de Québec à Palestine

Présentations par Dr Samia Al-Botmeh et Marc-André Cyr
19h00, Université de Québec à Montréal, 400, rue Sainte-Catherine Est, Pavillon Hubert-Aquin, Salle A-2885 (métro Berri-UQAM)

https://www.facebook.com/events/126427284205394/

Description:
En février 2012, les étudiants au Québec ont lancé une grève générale en opposition aux augmentations de frais de scolarité et l’influence néo-libérale aux études supérieures. Pendant plus de six mois, les étudiants ont occupé des bureaux, interrompu les évènements et des milliers ont manifesté dans les rues. Le $ 1625 d’augmentation proposée pour les frais de scolaire a été annulé en septembre 2012.

La résistance en cours contre la hausse du frais de scolarité au Québec fait partie d’une lutte globale pour l’éducation accessible et contre l’austerité. En Palestine, les étudiants se battent quotidiennement pour le droit à l’éducation sous l’apartheid. Les universités palestiniennes en Cisjordanie subissent régulièrement la fermeture par les militaires israéliens, qui bloquent fréquemment l’accès au campus, comme celui de l’Université An-Najah au Nablus. Par d’ailleurs, dans la frange du Gaza, des départements de l’Université Islamique ont été détruit entièrement pendant le bombardement au hasard au début du 2009.

De plusieurs façons, notre système éducatif et les universités se sont rendus complices de soutenir l’apartheid israélien. L’appel pour la solidarité avec les étudiants palestiniens s’acquiert encore avec la puissance par le boycott académique. En 2008, l ‘Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ), une coalition des unions d’étudiants qui était profondément impliqué dans la grève étudiante, est devenue la première et principale association d’étudiants en Amérique du Nord à soutenir la croissance du mouvement ‘’boycott, désinvestissement sanctions’’ pour exprimer sa solidarité avec la Palestine. Rejoignez-nous pour un événement qui va explorer les luttes pour l’éducation accessible du Québec à la Palestine. L’évènement présente Dr Samia Al-Botmeh et Marc-André Cyr.

Bios:
Dr Samia Al-Botmeh est la directrice pour le centre des études de développement à l’Université Birzeit au Ramallah, Cisjordanie. Elle a complété un doctorat à l’Université de Londres sur des Études orientales et africaines et sa thèse s’intitule « Les résultats des différentiels du genre dans le marché travail dans les territoires palestiniens occupés ».Samia siège sur le comité dirigeant pour la Campagne Palestinienne du Boycott Académique et Culturelle. Cela a publié amplement sur l’économie contemporaire de la Palestine , ses marchés du travail et les genres différentiels.

Marc-André Cyr est un historien sur les mouvements sociaux. Présentement, il complète un doctorat en sciences politiques.

*vendredi le 8 mars
Manifestation : Solidarité avec les femmes palestiniennes ! Un contingent du BDS à la marche de La Journée Internationale des Femmes

18h00, Place Émilie Gamelin (métro Berri-UQAM)

https://www.facebook.com/events/452201331518773/?fref=ts

Rejoignez le collectif avec les drapeaux palestiniens et la bannière BDS. C’est une opportunité d’exprimer notre soutien aux femmes palestiniennes qui luttent contre l’occupation israélienne et l’apartheid et aussi, de se joindre à la journée d’action internationale, la Journée de la femme, pour supporter les luttes pour les libertés de la femme partout dans le monde. Apportez vos propres drapeaux et signes distinctifs et tout autre moyen de vous faire entendre ! Pour en savoir plus, visitez le site :http://wdofdo.wordpress.com/

*dimanche le 10 mars
Discussion d’Artiste sur « Imaging Apartheid »

17h00 à 19h00, 5490 St . Laurent (au coin du St-Viateur)

https://www.facebook.com/events/163927523759195/

Rejoignez le collectif Imaging Apartheid pour leurs discours d’art communauté dans le contexte de la semaine annuelle contre l’apartheid israélien 2013, avec des présentations par des artistes locales qui ont initié et travaillent présentement sur leur projet d’affiche pour le Palestine « Imaging Apartheid ».

Nasrin Himada, la rédactrice en chef adjointe pour l’édition récent du magazine Fuse (http://fusemagazine.org/), donnera une présentation concernant le Palestine. Imaging Apartheid est une initiative montréalaise dont le but mondial est de conscientiser et de soutenir la lutte palestinienne pour la libération en utilisant l’art. Nous sommes une petite communauté d’artistes et activistes qui croient fortement que l’intersection de l’art et la politique peut produire des changements sociaux.

L’évènement sera présenté par:

Kevin Yuen-Kit Lo est un graphiste montréalais, directeur et professeur d’art. Il dirige un atelier d’artiste LOKi design et publie le zine « Four Minutes to Midnight », en explorant les croisements de la typographie, de la poésie et de la politique. Étant organisateur communautaire et militant, Kevin est impliqué dans plusieurs projets à Montreal et au-delà. Il est un membre fondateur du Howl! Arts Collective, un membre du Artivistic Collective, un membre du conseil d’administration pour les Archives de Montréal, un rédacteur contribuant à Art Threat et un ancien membre juré pour Memefest. Il a complété une maîtrise en graphisme au Collège d’Imprimerie de Londres, un certificat, et un BAF en graphisme à Concordia http://www.lokidesign.net/

Nasrin Himada est écrivaine, réalisatrice et professeure à Montréal. Ses publications paraissent dans le Montreal Serai, West Coast Line, Inflexions: A Journal for Research-Creation et FUSE Magazine. Son travail a été exposé dans plusieurs festivals comme Image+Nation: Montreal’s International LGBTQ Film et en collaboration avec 16 Beaver en New York. Elle est professeure à temps partiel dans le département de Géographie, Urbanisme et Environnement. Elle poursuit un doctorat dans le programme interdisciplinaire de société et culture à l’Université Concordia. La recherche du Nasrin se centre sur la militarisation de l’espace urbain au travers de l’infrastructure des prisons et la surveillance policière. Elle est sur le comité de rédaction pour le journal Scapegoat: Architecture/Landscape/Political Economy.

Stefan Christoff est musicien, organisateur communautaire et écrivain.

Le projet Imaging Apartheid:

http://twitter.com/imageapartheid

http://www.facebook.com/imagingapartheid

http://www.imagingapartheid.org/

*lundi le 11 mars
Projection du documentaire avec Cinema Politica: Roadmap to Apartheid

19h00, l’Université Concordia, 1455 de Maisonneuve Ouest, Salle H-110 (station Guy-Concordia)
Admission par des dons.

Description:
Rejoignez Cinema Politica Concordia et La semaine annuelle contre l’aparthéid israélien – Montréal pour un co-présentation de Roadmap to Apartheid, un film d’essai qui compare la politique en Afrique du Sud et l’Israél. L’évènement présentera des invités spéciaux, suivi d’une discussion sur le film.

Roadmap to Apartheid

Eron Davidson and Ana Norgueira/US/2012/95 min/English-Hebrew-Arabic/S.T. English

Dans ce documentaire en primeur, les réalisateurs produisent une vue détaillée sur l’analogie apartheid qui est fréquemment utilisée pour expliquer le conflit israélien-palestinien. Raconté par Alice Walker (l’auteur du The Color Purple), Roadmap to Apartheid est un documentaire historique sur la grandeur et la décadence de l’apartheid en Afrique du Sud et élabore également sur les raisons pour lesquelles les palestiniens sentent qu’ils habitent sous un système apartheid et pourquoi on voit une augmentation du peuple mondial en accord avec eux. Puisque ce n’est pas parfait, l’analogie apartheid est un cadre utile pour sensibiliser sur les problèmes que les israéliens et palestiniens font facer. Notre film se penche sur ces problèmes, en comparant les lois et outils similaires utilisés par Israél et l’ère apartheid en Afrique du Sud. Le public connaitra la façon de vivre des palestiniens en Cisjordanie, la frange du Gaza et ceux habitant en Israél tout en obtenant une plus profonde compréhension du conflit avec l’aide des analystes à ce sujet. Combiné avec des matériaux d’archives et des anecdotes sud-africaines, le film forme une image complète sur la raison pour laquelle l’analogie est utilisée constamment et fréquemment.

Pour plus d’information:

http://www.cinemapolitica.org/screening/concordia/roadmap-apartheid

*mardi le 12 mars
Le sionisme dans le monde universitaire

19h00, L’Université McGill, Leacock 26, 855 Sherbrooke Ouest (métro McGill)

https://www.facebook.com/events/477820918933396/

Description:
Le but de ce panel est d’envisager les façons dont l’académique en Amérique du Nord est vue comme une institution complice en privilégiant les discours sionistes, implicitement et explicitement. Cela rend invisible l’étude, l’analyse et même la discussion sur le Palestine. Nous souhaitons ouvrir notre discours à des réflexions fructueuses sur les méthodes de résistance que nous pouvons utiliser, nous créer une connaissance commune sur les procédures qui fonctionnent et comment diriger les espaces académiques.

L’évènement sera facilité par Michelle Hartman, professeure en littérature arabe dans l’institut des études islamiques à l’Université McGill.

Douglas Smith poursuit un doctorat, il est chercheur et militant pour le justice social. Pendant les dernières années, il a été actif dans les luttes de solidarité avec les palestiniens et avec le collectif Tadamon!.

https://www.facebook.com/events/477820918933396/?fref=tck

*mercredi le 13 mars
Panel de clôture: Défendre la terre – de l’Île de la Tortue à la Palestine

Présentations par Art Manuel et Monira Kitmitto
19h00, Lieu: Lieu: Moot Court, New Chancellor Day Hall, Université McGill 3644 Peel (métro Peel)

https://www.facebook.com/events/136068083229778/

Description:
Ce panel final abordera les luttes autochtones pour la terre et la résistance sur l’l’Île de la Tortue , et soulignera les liens avec la lutte palestinienne pour défendre la terre et résister à l’occupation israélien. La défense de la terre est une méthode de lutte contre l’occupation et le colonialisme et est intégrée à des mouvements autochtones contre le colonialisme à L’Île Tortue et en Palestine.

Bios:
Arthur Manuel: Art est un porte-parole pour le réseau Indigenous Network on Economies and Trade and Defenders of the Land. Ex-président du Interior Alliance of BC First Nations, Manuel est un leader éminent pour l’opposition à l’agenda du gouvernement canadien, qui consiste en anéantir les droits d’accords autochtones et d’assimiler les peuples autochtones dans l’entièreté des politiques canadiennes. Actif localement aux luttes pour la terre du Secwepemc, ainsi qu’au niveau national, il a aussi déployé la lutte à l’internationale et au Forum Permanente des Nations Unies sur les Problèmes Autochtones, poursuivant le chemin de son père, George Manuel, président du National Indian Brotherhood et fondateur du World Council of Indigenous Peoples.

Monira Kitmitto: Monira Kitmitto est une militante Palestinienne et membre du comité coordonnatrice de la Coalition contre l’apartheid israelien. Elle est également membre du conseil d’administration du Palestine House à Toronto . Elle a été impliquée dans la lutte contre l’apartheid, en soutenant le CNA et le peuple Sud Africain dans leur lutte pour le libération. Elle a travaillé dans les camps de réfugiés Palestiniens au Liban, et a été un membre du mouvement féministe Palestinien.

*jeudi le 14 mars
Rock Against Racism MTL #3

Punks Against Apartheid
Katacombes, 1635 St-Laurent (malheureusement, cet espace n’est pas accessible en fauteuil roulant)
$6-10 (selon vos moyens)

https://www.facebook.com/events/119743764870859/

Une soirée pour célébrer et bâtir la solidarité entre le punk et la Palestine.

*********

Description:

* Autosuficiencia
Paralisis Permanente covers

* LOUDbag

http://loudbag.bandcamp.com/

* Silent Bones

http://silentbones.bandcamp.com/

* MayDay

http://maydaymtl.bandcamp.com/

DJs// 23h30
Aaron Maiden + invités

Semaine mondiale contre l’Apartheid israélien 2013 !
(Veuillez trouver ci-dessous un calendrier provisoire des événements. Des détails sur l’ensemble des événements seront mis à jour sur le site suivant :wwwsaimontreal.org)

Suivez-nous en ligne :
* Facebook: http://on.fb.me/Av3WKB
* Twitter: http://www.twitter.com/SAI_Montreal

*Accessibilité
-Toutes les conférences et les ateliers pourront être retransmis par des traducteurs de l’anglais au français et du français à l’anglais
– L’entrée est libre sous condition de donation au choix (payez ce que vous pouvez offrir) sauf conditions particulières affichées
– Tous les événements sont accessibles aux personnes à mobilité réduites, sauf conditions particulières affichées
– Une garderie d’enfants est proposée pour la plupart des événements. Veuillez nous en avertir par email au moins 48h à l’avance au iaw-mtl@riseup.net
*Semaine de l’Apartheid israélien 2012 à Montréal

http://www.iawmontreal.org/

iaw-mtl(at)riseup.net
(514) 848-7583

Laissez un commentaire

Événements à venir

Recherche