Tous les posts dans la catégorie 'Autre'

Solidarité avec les prisonniers politiques Egyptiens

17 juin 2015 | Posté dans Autre

110205_solidarity_with_egyp

    dimanche 21 Juin
    13h-15h Parc Mont-Royal
    A coté des Tam-Tams, pres due monument Sir George-Étienne Cartier
    Montréal, Québec

    Cet appel est lancé par « Egypt Solidarity » en soutien aux prisonniers politiques sur le territoire égyptien et à l’extérieur, à leur famille et à leurs amis, agissant au nom de tous les activistes politiques égyptiens impliqués dans la mobilisation de campagnes de solidarité envers cette cause.

    événement Facebook

    Journée d’action mondiale: 20-21 Juin 2015

    http://egyptsolidarityinitiative.org/2015/05/25/take-action-in-solidarity-with-egyptian-political-prisoners-on-june-20-21/

    Arrêt de la répression lors de manifestations – Libération de tous les prisonniers politiques- Droit à un procès équitable pour tous- Arrêt des mauvais traitements et de la torture- Non aux exécutions

    Le 21 juin 2014, un petit groupe de manifestants se sont approchés du Palais Présidentiel égyptien. Leur manifestation avait pour but de contester les lois répressives anti-manifestations mises en place depuis la victoire aux élections présidentielles d’Abdelfattah Al Sisi.
    Des individus armés et les forces de police ont attaqué la marche pacifique et 23 personnes ont été arrêtées et condamné à des peines d’emprisonnement pour le simple exercice de leur droit d’assemblée et de libre expression. Al-Sisi, dont l’élection a été saluée par les dirigeants occidentaux comme “un pas en avant dans la transition de l’Egypte”, a pourtant écrasé leur protestation.

    Un an après, nous lançons un appel de solidarité internationale pour tous les prisonniers politiques, dans l’espoir qu’en mettant cette situation en lumière, nous créerons un mouvement promouvant la justice pour les dizaines de milliers de personnes emprisonnées par le régime militaire.
    En janvier 2011, les manifestants égyptiens ont été une source d’inspiration pour le monde entier grâce à leur courage et leur détermination à lutter pour la démocratie et une vie meilleure. Aujourd’hui ces courageux manifestants sont tués ou emprisonnés. Pendant ce temps, Moubarak et ses proches, incluant les généraux de police responsables du massacre des manifestants et de corruption, ont été libérés.

    En Juillet 2013, après un soulèvement populaire contre Mohamed Morsi alors Président, les militaires ont renversé le Mohamed Morsi, de la Confrérie des Frères Musulmans , qui avait été élu l’année précédente. Depuis lors, plus de 3000 citoyens égyptiens ont été tués, et personne n’a été tenu responsable. Plus de 40.000 personnes ont été arrêtées au cours de la première année du régime militaire. Les personnes arrêtées n’ont pas bénéficié d’un procès équitable et de ni accès aux procédures juridiques pour tous. Les tribunaux militaires et civils en Egypte, ont prononcé des peines de mort contre certains des dirigeants et des centaines de sympathisants présumés des Frères musulmans, y compris le président déchu Mohamed Morsi. Les groupes des droits humains ont condamné ces sentences comme totalement injustes.
    Les militants révolutionnaires, opposés au régime de Morsi, qui ont pris la rue au mépris de la Confrérie, ont également été arrêtés, maltraités et emprisonnés. Des activistes tels que Ahmed Douma, qui ont joué un rôle de premier plan dans la révolution de 2011 ont reçu des peines de prison à perpétuité. En effet, en vertu d’une loi draconienne anti-protestation de nombreux jeunes ont été emprisonnés.

    Tout individu aujourd’hui associé à la Révolution de Janvier 2011 est maintenant une cible en Egypte.
    De plus, nous assistons à une escalade d’attaques terroristes. Le régime actuel adopte donc un discours de “guerre contre le terrorisme” pour justifier toute privation des libertés civiles et des droits humains. L’Egypte ne dispose toujours pas d’un Parlement, les élections étant sans cesse retardées afin que le Président Sisi continu de détenir les pouvoirs législatif et exécutif.
    En effet, le président utilise ce pouvoir pour émettre un nombre énorme de lois étendant la répression étatique. En 2014, environ 90 citoyens égyptiens ont été torturés à mort dans les postes de police, sans que personne ne soit tenu de rendre des comptes, ni qu’aucune enquête judiciaire ne soit menée.

    Selon le Réseau arabe pour l’information sur les droits, 61 journalistes ont été emprisonnés en raison de leurs écrits et de leur travail au cours des deux dernières années en Egypte. Les tirs à balles réelles sur les manifestants sont aujourd’hui banalisés et normalisés.
    Le régime d’Al-Sisi est allègrement financé par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et d’autres pays du Golfe. Les régimes occidentaux qui prétendument soutiennent le respect des droits humains et la démocratie envoient des milliards de dollars en aide militaire et économique, soutiennent que la vente d’armes, de technologies de surveillance appuyant ainsi le régime répressif en Egypte.

    Nous appelons à la solidarité internationale avec les prisonniers politiques égyptiens les 20 et 21 juin 2015 pour:
    • Arrêter la répression des manifestations
    • Libérer les prisonniers politiques
    • Respect le droit à un procès équitable pour tous
    • Mettre fin aux traitements abusifs et à la torture
    • Mettre fin aux exécutions

La révolte syrienne : de l’organisation communautaire à la résistance quotidienne

10 mars 2015 | Posté dans Revolution, Syria, Autre, Solidarité

A_Syrian_child_Ali_Mustafa

    Crédit photo Ali Mustafa

Conférence avec Yasser Munif dans le cadre de l’exposition photographique « Révolte et Déracinement »

20 Mars 2015
Café L’Artère, 7000 Av du Parc (Metro Parc ou bus 80)
18h30-21h
Évènement facebook

Suite aux présentations au Café Kahwa (été 2014) et au Café Aquin (automne 2014), l’exposition photographique « Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images » se déplace au Café Artère à partir du 1 mars et jusqu’à la fin avril. L’exposition est présentée par Tadamon!

Dans le cadre de cette troisième installation à Montréal, une conférence sera donnée le 20 mars au café l’Artère par Yasser Munif, professeur à l’Institute for Liberal Arts and Interdisciplinary Studies, Emerson College, et co-fondateur du Global Campaign of Solidarity with the Syrian Revolution avec une participation spéciale de Jessica Attar Adam, photographe et cinéaste montréalaise qui parlera de son séjour dans le nord de la Syrie en 2013. Des photos d’Alep et du camp Atmeh présentées dans l’exposition ont été prises par Mme Adam. Le titre de présentation de M. Munif est « La révolte syrienne: de l’organisations communautaire au résistance quotidienne ».

(Lire la suite…)

mercredi 23 juillet: Vigile et manifestation contre l’invasion de Gaza et le massacre de Shuja’iya

21 juillet 2014 | Posté dans Autre

gazalightsvigil-300x225

Vigile et manifestation contre l’invasion de Gaza et le massacre de Shuja’iya

Mercredi, 23 juillet, 17h30
À la sortie de la station Mont-Royal,
Montréal, Québec

L’offensive israélienne de Gaza continue. Le nouvel assaut a débuté le 8 juillet dernier avec des bombardements qui ont depuis conduit à une invasion terrestre de la bande de Gaza, conduisant à environ 546 morts et plus de 3 000 blessés.

Dans la nuit de samedi, 19 juin, à dimanche, 20 juin, au moins 97 Gazaouis sont morts sous les frappes des Forces de défense d’Israël (FDI), brisant ainsi le cessez-le-feu demandé par la Croix-Rouge. Du nombre, une soixantaine de personnes habitaient un seul et même quartier, celui de Shuja’iya. D’après les rapports les plus récents, la majorité des blessés étaient des enfants. Le lendemain matin, l’intensité et la sévérité de l’offensive israélienne ne semblaient pas décroître.

Aucun refuge à Gaza : les bombardements de l’armée israélienne visent appartements, usines et commerces locaux, fragilisant davantage l’infrastructure d’une des régions les plus densément peuplées du monde. Il n’y aucune issue à l’agression d’Israël : toutes les frontières sont fermées et il n’y aucun refuge pour la population de Gaza.

Le gouvernement canadien a depuis le début donner son support à ces massacres, appuyant l’État d’Israël avec la complicité du Parti Libéral et du Nouveau Parti démocratique.

Alors que le pilonnage de Gaza se poursuit, réunissons-nous dans les rues de Montréal en solidarité avec le peuple palestinienne. Joignez-vous à nous alors que nous énumérerons le nom des victimes et allumerons des chandelles en leur mémoire lors d’une vigile et une marche en solidarité avec le peuple de Gaza.

Approuvé par:
FNEEQ-CSN
Conceil Central du Montréal Métropolitain-CSN (CCMM-CSN)
Voix juives indépendantes – Montréal
AMUSE-PSAC (Association of McGill University Support Employees, Public Service Alliance of Canada)
Le Bateau canadien pour Gaza / Canadian Boat to Gaza
PAJU (Palestiniens et Juifs Unis / Palestinian and Jewish Unity)
CJPP (Coalition pour la Justice et la Paix en Palestine / Coalition for Justice and Peace in Palestine)
Independent Jewish Voices – Canada
Alternatives
Alternatives International
Samidoun (Canada)
SPHR-Concordia (Students for Palestinian Human Rights)
South Asian Women’s Community Centre (SAWCC)

Pour plus d’information:
Tadamon! Montréal
Courriel: info@tadamon.ca
Site web: www.tadamon.ca

Dix ans de trop: Rassemblement et action créative contre le Mur

16 juillet 2014 | Posté dans Boycott, Palestine, Quebec, Autre, Solidarité

wall[

Rassemblement et action créative contre le Mur et en solidarité avec Gaza

    Samedi 19 juillet 2014
    14h00-16h00
    Lieu: Parc Jarry, en face des bureaux de G4S
    Coin Gary-Carter et St-Laurent
    Métro De Castelnau

Il y a dix ans, le 9 juillet 2004, la Cour internationale de justice (CIJ) rendait un avis historique en déclarant que l’apartheid israélien était illégal. À l’époque, la Cour demandait que le Mur soit détruit, que les résident.es palestinien.nes soient compensé.es, et que la conformité d’Israël soit assurée par la communauté internationale. Un an plus tard, la société civile palestinienne lançait un appel au Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre l’Etat israélien jusqu’à ce qu’il se mette en conformité avec le droit international.

Une décennie plus tard, les colonies se sont étendues, des terres ont été expropriées et la construction du mur s’est poursuivie, en toute impunité. S’il est complété, le Mur s’étendra sur plus de 800 km, annexant, selon les estimations, 46% de la Cisjordanie. Déjà, l’impact du Mur a été dévastateur, séparant les agriculteur.rices de leurs terres, les travailleur.euses de leurs emplois, les étudiant.es de leurs campus et les communautés des gens.

(Lire la suite…)

Appel à Israël à respecter le droit international 10 ans plus tard

9 juillet 2014 | Posté dans Boycott, Canada, Quebec, Autre, Solidarité

Plus de 60 syndicalistes, des journalistes, des professeurs, et des membres de l’église unie appellent Israël à respecter le droit international 10 ans plus tard

ten_years

Il est temps que le Canada honore ses obligations envers la Palestine

Il y a 10 ans aujourd’hui, la Cour internationale de justice (CIJ) statuait que le Mur de séparation géant qui ceinture et charcute les Territoires palestiniens est illégal.

Saisi par l’Assemblée générale des Nations unies, le bras juridique de l’ONU émettait le 9 juillet 2004 un Avis consultatif déclarant que « la construction du Mur (par Israël, puissance occupante), et le régime qui lui est associé (imposé auX Palestinien(ne)s), sont contraires au droit international ».

L’Avis de la CIJ estimait qu’ « Israël ne saurait se prévaloir du droit de légitime défense ou de l’état de nécessité, pour se soustraire à l’illicéité de la construction du Mur ».

La CIJ réclamait que le Mur soit démantelé, que les résidant(e)s soient compensé(e)s pour dommages subis, et que les États membres de l’ONU, dont le Canada, prennent les mesures nécessaires pour qu’Israël se conforme à la 4e Convention de Genève (GCIV) – dont le Canada est signataire.

L’exposition continue – Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images

12 juin 2014 | Posté dans Autre

DSC05898

DSC05900

DSC05899

Exposition de photos

    Jusqu’au 21 juin 2014
    Lieu: Kahwa café
    263 Mont Royal est (métro Mont Royal)

Tadamon! Montréal vous invite à visiter l’exposition de photos « Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images ».Cette exposition vise à mettre en relief la situation des personnes, chiffrant en plusieurs millions, qui on pris réfuge en dehors de la Syrie et celles deplacées à l’intérieur de la Syrie et elle cherche à collecter des fonds à envoyer aux
personnes en besoin immédiat d’aide dans les camps de réfugié(e)s et/ou en Syrie même. Les dons seront livrés directement aux personnes en besoin et pourront être faites sur place au comptoir du café Kahwa ou en contactant Tadamon! par tél 514-664-1036 ou par courriel info@tadamon.ca

(Lire la suite…)

Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images

28 mai 2014 | Posté dans Autre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Soirée de vernissage

    Mercredi 4 juin 2014, 18h30
    Lieu: Kahwa café
    263 Mont Royal est (métro Mont Royal)

Joignez-vous à Tadamon! pour une soirée de vernissage de l’exposition de photos « Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images ». Cette soirée comprendra une présentation des photos, des discussions et des performances musicales.

Le soulèvement populaire en Syrie pour la libération et la dignité qui s’est éclaté en mars 2011, a rencontré, depuis le début, une réponse brutale et sans limites de la part du régime syrien. Les conséquences de cette réponse sont, jusqu’à présent, dévastatrices : la destruction de maisons et des quartiers et de l’infrastructure urbain; l’aggravation des divisions sociales et des conflits, parfois violents et armés, entre groupes divisés sur les plans socio-économiques, religio-sectaires et identitaires; la mort des personnes civiles, chiffrant au-delà de 150,000; l’expansion de la méfiance et de la peur; des blessures graves d’innombrables personnes; le déracinement de millions de personnes. Suite aux bombardements, aux blocus militaires, à l’agression et l’intimidation effectués par le régime, des millions de personnes ont dû fuir et ont dû chercher l’asile et la protection à l’intérieur de la Syrie, dans les États limitrophes et, plus loin, à l’extérieur de la région.

(Lire la suite…)

La semaine annuelle contre l’apartheid israélien | Le 10-17 mars, 2014

5 mars 2014 | Posté dans Autre

La 10ième édition de la Semaine annuelle contre l’Aparthéid israélien

0607-Palestinian-demonstrator_full_600

La 10ieme édition de la Semaine annuelle contre l’Aparthéid israélien présentera une série de conférences, ateliers, projections de film, manifestations et évènements culturels, dans le but de sensibiliser et conscientiser le public a l’apartheid israélien.

—————-

*10-12 mars (9h00-17h00)

Visualizing Palestine: expositions d’infographiques

Une exposition d’une série d’infographiques de Visualizing Palestine aura lieu à l’atrium de la Faculté de droit du 10 au 12 mars de 9h à 17h. Les images représentent la situation en Palestine en employant une narration factuelle basée sur les droits de la personne, et portent sur des thèmes tels l’arrêt de la Cour internationale de justice sur l’édification du mur de séparation, ainsi que la détention administrative de Palestiniennes.

Faculté de droit
Chancellor Day Hall
3644, rue Peel
Montréal (Quebec)
[Métro Peel
]

——————————————————-

*Lundi 10 mars, 19h00-22h00
[Fragments de la Palestine : Projection de film avec Cinema Politica]
Théâtre DB Clarke, Université Concordia
1455 de Maisonneuve Ouest
Montréal , Québec
[Métro Guy- Concordia ]

Accès par don.

Rejoignez Cinéma Politica Concordia pour la projection de ce documentaire rempli d’espoir qui serpente à travers des manifestations, des démolitions de maisons et de scènes de théâtre politique pour créer un sentiment de résistance , de solidarité et d’urgence. La projection est co- présenté avec la Semaine Annuelle Contre l’Apartheid Israélien- Montréal.

* Fragments de la Palestine
Marie Caspari / Allemagne / 2011 /88 minutes / Anglais – Arabe / ST Anglais
Le film ” Fragments de la Palestine ” dépeint la vie de trois jeunes de Palestine, d’Israël et du Royaume-Uni et leur perception de la réalité israélo-palestinien .

Rabea , 27 ans , était un combattant de la résistance pour un groupe militant palestinien de la ville de Jénine , la ville palestinienne la plus attaqués au cours de la deuxième Intifada . Rabea décide de changer le cours de sa résistance , et pose son fusil après sept ans en tant que combattant et commence à résister en utilisant son art sur une scène de théâtre . Il rejoint la première école d’art dramatique du ‘Théâtre Liberté’ de Jénine . Avec l’aide de ses collègues et de leur mentor , Juliano Mer Khamis , ils développent un jeu puissant qui traite de la vie sous l’occupation . En voyage vers différentes localités aux alentours de Jénine , il partage son passé de combattant et sa vision de l’avenir en tant qu’artiste luttant pour la liberté .

Maya , 18 ans , est une jeune militante israélienne . Après avoir rencontré une fille palestinienne à l’âge de 15 ans, elle décide d’explorer la réalité du conflit de manière objective . Elle devient un activiste politique et refuse de servir dans l’armée, ce qui conduit à son arrestation pendant 42 jours en prison militaire . Après avoir été libérée, Maya travaille en tant que guide pour le Comité israélien contre la démolition de logements ( ICAHD ) , où elle offre aux touristes et Israéliens un autre point de vue sur le conflit . Le film la suit lors de son tour et documente ses efforts en tant que militante en Cisjordanie .

Jody McIntyre, 18 ans, est un militant handicapé de Londres . Il se joint à la lutte pacifique contre l’occupation dans le petit village de Bil’in en Cisjordanie . Malgré son handicap , Jody est toujours à la première ligne des manifestations hebdomadaires contre le mur de séparation qui sépare les résidents palestiniens de la plupart de leurs terres . Avec son ami et père d’accueil Mohammed Khatib et les habitants de Bil’in , Jody garde le village la nuit , tentant d’empêcher l’armée israélienne d’arrêter la jeunesse locale .

Le résultat de ce travail contribue à un film courageux et fort qui permet au public de voir une autre vision du conflit israélo-palestinien . Il représente le point de vue des jeunes dont les espoirs demeurent élevés et alimentent leur lutte pour atteindre une résolution pacifique à ce long conflit .

Pour plus d’informations : www.cinemapolitica.org/concordia

——————————————————-

*Mardi 10 mars, 18h30
[La loi israélienne et la citoyenneté sous le système d’apartheid: un entretien avec Noura Erakat]

Arts W215, pavillon des arts de McGill
853, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, Québec
[Métro McGill]

Noura Erakat discutera de la bifurcation de la nationalité et de la citoyenneté dans le droit israélien et comment ceci facilite le transfert de populations constant et l’apartheid.

Noura Erakat est une avocate de droits humains et une écrivaine. Elle est actuellement une assistante d’enseignement ‘Freedman’ à l’Université Temple ainsi que l’école de droit de Beasley et est une membre du réseau de soutien juridique pour le Centre Badil pour les droits de refuge et de résidence des palestinienNEs.

Cet événement est accessible par fauteuil roulant. Un service de gardiennage est disponible: veuillez nous contacter 48 heures d’avance au courriel iawmontreal@qpirgconcordia.org. Traduction chuchotée vers l’anglais et le français disponible pour tous les évènements.

——————————————————-

*Mercredi 12 mars, 13h00
[La recherche militaire à McGill et l’apartheid israélien: un atelier de Demilitarize McGill]

3480 McTavish, Salle 203 (Madeleine Parent)

Dans le cadre de la Semaine contre l’apartheid israélien 2014, cet atelier discutera de l’appui de l’Université McGill envers le colonialisme de l’état israélien, avec comme focus la recherche militaire sur le campus. Nous dévoilerons de nouveaux liens entre la recherche menée par des étudiantEs et professeurs à McGill et les avions de chasse, les missiles et les technologies de surveillance israéliens.

En partageant ces connaissances, nous illustrerons les liens étroits entre McGill, et les universités nord-américaines en général, et l’apartheid israélien. Nous soulignerons l’importante mesure de complicité que partagent les gouvernements canadien et américain dans l’occupation de la Palestine, étant donné que que beaucoup des recherches en cause reçoivent des fonds de l’état. En examinant ces liens, nous souhaitons fournir de l’information et des analyses utiles pour ceux et celles qui militent contre l’implication de nos universités et gouvernements dans l’apartheid israélien.

À travers la recherche, l’éducation populaire et l’action, Demilitarize McGill cherche à mettre fin à la complicité de McGill dans le colonialisme et la guerre impérialiste.

Vous pouvez en apprendre plus sur Demilitarize McGill et comment s’impliquer à www.demilitarizemcgill.com. Vous pouvez nous joindre par courriel à demilitarizemcgillnow@gmail.com.

Une garde d’enfants est disponible avec préavis de 48 heures ! SVP envoyer un courriel à iawmontreal@qpirgconcordia.org.

Pour la liste complète d’évènements IAW 2014:
http://www.iawmontreal.org/?p=226 https://www.facebook.com/apartheidweekmontreal

——————————————————-

*Mercredi 12 mars, 18h-20h
[Où est-ce-que les oiseaux voleront? Projection de film et discussion avec Noura Erakat]

Faculté de droit, Université McGill, Pavillon Chancellor Day
3644 rue Peel
Montréal, Québec
[Métro Peel]

Ce film, le premier en son genre, a été créé par deux femmes palestiniennes montrant leurs vies sous le siège à Gaza.

Le film sera suivi d’une discussion avec Noura Erakat, militante et avocate en droits de la personne. Noura est présentement chargée d’enseignement «Abraham L Freedman» à l’école de droit Beasley de la Temple University, et co-éditrice de Jadaliyya (un magazine électronique produit par l’Arab Studies Institute). Elle enseigne depuis 2009 dans le domaine du droit international de la personne au Moyen Orient, à l’Université Georgetown. Ses sujets de recherche comprennent les lois de la guerre, le droit de la personne, le droit humanitaire, le droit des réfugiéEs, la justice sociale, la Palestine, et le Moyen Orient plus généralement.

Cet événement fait partie de la Semaine contre l’apartheid Israelien 2014 (SAI). Pour obtenir les horaires complet d’événements, voir s’il vout plait iawmontreal.org.

Cet événement est accessible par fauteuil roulant. Un service de gardiennage est disponible: veuillez nous contacter 48 heures d’avance au courriel iaw-montreal@riseup.net.

Traduction chuchotée vers l’anglais et le français disponible pour tous les évènements.

——————————————————-

*Jeudi 13 mars, 18h00
[L’apartheid d’Israel/ Palestine j’usqua l’ile de la Tortue: une conversation avec Rania Khalek, Mostafa Henaway, et Zainab Amadahy]

Faculté de droit, Université McGill, Pavillon Chancellor Day
3644 rue Peel
Montréal, Québec
[Métro Peel]

Des systèmes d’apartheid et de colonisation sont fondamentelle au Canada et au Palestine/Israel. Avec les contributions de l’activiste Zainab Amadahy, d’organisateur communautaire Mostafa Henaway, et de la journaliste Rania Khalek, cette conference animée par Sarwat Viqar traitera de la relation qu’entretien le Canada avec l’Israel/Palestine et d’éventuels points de solidarité dans les incessantes luttes contre le colonialisme territoriale.

Panélistes: Zainab Amadahy et Rania Khalek , Mostafa Henaway, animée par Sarwat Viqar

Fort de ses racines afro-américaine, Cherokee (stalagi) et Européen, Zainab Amadahy est une militante , une écrivaine et une éducatrice.On peut citer parmi ces publications : Le maniement de la force :la science de la justice sociale qui explore la science emergente et sa pertinence dans l’activisme et l’organisation communautaire. Zainab a également écrit des romans de science-fiction tels que Resistance and Moons of Palmares. Les récentes activités de Zainab en matière de d’activisme ont étés consacrées à concretisation des relations entre les peoples autochtones et les autres communautés racialisées. Elle est aussi une activiste se déclarant d’une solidarité avec la Palestine. Pour plus d’informations sur le travail de Zainab allez sur: www.swallowsongs.com

Rania Khalek est une journaliste indépendante qui fait des reportages sur les classes dites inférieures et marginalisés. Par ailleurs, elle écrit pour le journal La Nation, Al Jazeera Amérique, Electronic Intifada et bien plus encore. Pour en savoir plus sur son travail, vous pouvez lire ses depéches en allant sur son site internet. En ce qui concerne les classes dites inférieures, vous pouvez consulter ses travaux en allant sur twitter@raniakhalek.

Mostafa Henaway est basée à Montréal ou il est organisateur communautaire avec le Centre des Travailleurs et Travailleuses Immigrant. Il est active avec Tadamon!, un collectif qui travail en solidarité avec les luttes pour l’auto-détermination, l’egalité, et la justice dans le Moyen-Orient et pour mettre fin a l’apartheid Israelien.

Sarwat Viqar enseigne sur les questions de la justice sociale – racisme, colonialisme, et néolibéralisme- durant les douze dernières années au Département d’humanités, philosophie et religion au Collège John Abbott à Montréal. Elle est présentement engagée dans une recherche doctorale sur les conjonctures entre l’espace urbain, la violence et l’État en Asie du sud, en affiliation avec les départements d’histoire et d’anthropologie à l’université Concordia.

Cet événement fait partie de la Semaine contre l’apartheid Israelien 2014 (SAI). Pour obtenir les horaires complet d’événements, voir s’il vout plait www.iawmontreal.org.

Cet événement est accessible par fauteuil roulant. Un service de gardiennage est disponible: veuillez nous contacter 48 heures d’avance au courriel iaw-montreal@riseup.net. Traduction chuchotée vers l’anglais et le français disponible pour tous les évènements.

——————————————————-

*Vendredi 14 mars, 18h00
[Le pinkwashing et l’homo-nationalisme: défis et invitations à la solidarité]

Arts W215, pavillon des arts de McGill
853, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, Québec
[Métro McGill]

Ce panel explorera l’utilisation cynique des droits gaies et queer pour minimaliser l’apartheid israélien, un concept articulé comme le « pinkwashing ». On discutera de la stratégie d’instrumentalisation de personnes et communautés marginalisées, telles que les populations queer, afin de défendre le nationalisme. Le panel mettra en outre en éexergue l’évidence les liens entre les campagnes qui se servent du « pinkwashing » et les techniques de marketing en Amérique du Nord visant à promouvoir l’apartheid Israélien et l’islamophobie à l’échelle mondiale. Le panel discutera aussi de la militance autour de ces enjeux.

Avec conférencières Heike Schotten, Natalie Kouri-Towe, et Nadia Awad.

C. Heike Schotten est professeur en sciences politiques à l’Université de Massachussetts (Boston), ou elle enseigne la théorie politique, féministe et queer. Elle est co-auteur, avec Haneen Maikey, de « La résistance queer au sionisme: sur l’autorité et la responsabilité au-delà du homo-nationalisme ».

Natalie Kouri-Towe est une universitaire et militante basée à Toronto. Son travail examine les politiques de solidarité et l’émergence des mouvements de solidarité Palestinienne queer et anti-« pinkwashing ». Elle est membre de QuAIA Toronto, et a contribué pour des publications telles que Upping the Anti, FUSE Magazine, et Briarpatch.

Nadia Awad est une cinéaste et artiste visuel. Son travail a été présenté aux Elizabeth Galerie Fondation, flux factory, et mauve?. Elle produit actuellement un documentaire sur la solidarité transnationale et la Palestine. Elle a également écrit des articles pour Mondoweiss, Alternet, et, plus récemment, elle est co-auteur d’un article avec Colleen Jankovic sur le queerness Palestien pour Camera Obscura.

Cet événement est accessible par fauteuil roulant. Un service de gardiennage est disponible: veuillez nous contacter 48 heures d’avance au courriel iawmontreal@qpirgconcordia.org. Traduction chuchotée vers l’anglais et le français disponible pour tous les évènements.

——————————————————-

*Lundi 17 mars, 17h00
[NO SCHISTE ! : Le mouvement contre l’exploitation des gaz de schiste à Elsibogtog
Un court-métrage de Clifton Nicholas; Projection de film et discussion]

QPIRG-Concordia, 1500, de Maisonneuve Ouest, #204
Métro Guy-Concordia

No Schiste! (anglais : No Fracking Way!) est un court documentaire de 20 minute qui porte sur la lutte contre l’exploitation des gaz de schiste en territoire Mi’kmaq, et sur l’effet d’interventions policières très agressives sur des manifestations pacifiques en octobre 2013. Les gens d’Elsibogtog et les gens impliqués dans le mouvement contre les gaz de schiste discutent de l’impact de l’exploitation gazière qui est proposée par la compagnie texane SWN, et la réaction de la GRC au mouvement de résistance. On fournira des informations durant l’évènement pour celles et ceux qui voudront donner de l’argent pour la défense légale des arrêtéEs.

Film de Clifton Nicholas, membre de la communauté Mohawk de Kanehsatake.
Introduction par Lindsay Nixon de la Indigenous Women and Two-Spirit Harm Reduction Coalition (Coalition des femmes et personnes bispirituelles autochtones pour la réduction des risques).
Bande-annonce : www.youtube.com/watch?v=lCrRfrSQNsE

La salle est accessible en chaise roulante. Pour un service de garde, SVP réservez à l’avance en appelant au 514-848-7585.
Veuillez nous rejoindre pour discuter de besoins au niveau de l’accès.
Collations et breuvages fournis.

Cet événement fait partie de la Semaine contre l’apartheid israélien (10-17 mars); informations : www.iawmontreal.org

Évènement présenté par QPIRG-Concordia : un pont entre le campus et la communauté oeuvrant pour la transformation sociale. Informations : www.qpirgconcordia.org

(Lire la suite…)

Film screening: Return to Homs

1 mars 2014 | Posté dans Syria, Autre

Canadian premiere with director discussion

homs


    Monday March 3rd 2014
    7pm
    Concordia University
    DB Clarke Theatre
    1455 de Maisonneuve Blvd West
    (Metro Guy Concordia)

Join Tadamon! and Cinema Politica Concordia for the Canadian premiere of RETURN TO HOMS, a Sundance-winner that intimates the tribulations of the Syrian revolution while revealing the human price of resistance. The screening will be followed by a Skype Q&A with director Talal Derki.

RETURN TO HOMS
Talal Derki / Syria – Denmark / 2013 / 87 ‘ / Arabic / S.T. English

Filmed over three years in Homs, Syria, the film accompanies two outstanding young men from the time they are dreaming of freedom and defending pacifism, to the time when choices are forced to be different.

Basset, the 19 years old national football team goalkeeper, turning into an iconic demonstration leader and singer, then, becoming a fighter and Ossama, a 24 years old renowned citizen-cameraman who is critical, pacifist, and ironic, as his views change till he is detained by the regime’s security forces.

It is the story of a city, which the world heard of a lot, but never really got close to. Return to Homs is a modern times epic of youth in war, and of forced choices.

cinemapolitica.org/concordia

For more information contact
info@tadamon.ca
www.tadamon.ca
tel. 514-664-1036

Projection du film “The Square”

3 février 2014 | Posté dans Autre

Projection du film “The Square” suivi d’un débat

Egy

    Samedi 08 février à 19h
    Lieu: Centre des loisirs de la ville de Saint Laurent
    Salle Simon Major (RC)
    1375 Grenet, Saint Laurent
    H4L 5K3

Tadamon! en collaboration avec la société Gilgamesh

présente le documentaire “The square”
Réalisé par Jehane Noujaim

Le film parle des événements de la révolution égyptienne dès le commencement en janvier 2011 dans la place Tahrire / Caire et jusqu’à ce jour.
Les rôles principaux vont être joués par des jeunes activistes ayant vécu et participé à ces événements.
Nominé aux oscars pour sa catégorie documentaire.

Le film sera suivi par un panel de discussion mené par des
militants et spécialistes

Rashad Antonius
Mostafa Henaway
Yasmine Daher
Ghassen Ben Khalifa

Le prix d’entrée est de 5$ et de 2$ pour les membres de la société Gilgamesh.

Sous titrage anglais

Pour plus d’informations:
http://gilgameshsociety.com/fr/index.htm

info@tadamon.ca
www.tadamon.ca
1-514-813-4918

Événements à venir

Recherche