Tous les posts dans la catégorie 'Autre'

Diaspora palestinienne à Montréal: d’une violence d’État à une autre

19 mars 2019 | Posté dans Autre

    Diaspora palestinienne à Montréal: d’une violence d’État à une autre
    Samedi 23 mars
    14h-17h

    Centre Lajeunesse
    7378 Lajeunesse
    Métro Jean-Talon
    Tionni’tiotiah:ke, territoires Kanien’kehà:ka
    Évènement facebook

Un panel de discussion avec des Palestiniens et Palestiniennes vivant à Tiohtià:ke (Montréal), parlant de la discrimination et de la violence de l’État qu’il.le.s ont subi en Palestine occupée, et auxquelles il.le.s sont encore confrontés au Canada.

Cet événement a lieu dans le cadre de la Semaine contre l’apartheid israélien – Montréal 2019. Plus d’information disponible ici:
https://www.facebook.com/events/2312885085423229/

Invités:

* Omar Ben Ali

Omar est un réfugié palestinien originaire de la ville de Jénine en Cisjordanie. Sa demande d’asile a été rejetée en 2008, à la suite de quoi Omar a consacré plus d’une décennie à la bureaucratie et aux règles arbitraires du système d’immigration. En 2017, Omar a lancé la campagne #StatusforOmar afin de régulariser son statut et de réunir sa femme et ses sept enfants. Omar parlera de la violence et de la discrimination que lui et sa famille ont subies sous l’occupation et la colonisation israéliennes, ainsi que de sa lutte pour un statut au Canada.

* Hisham Shaban

Hisham a quitté Gaza à la suite du blocus israélien et des violences en cours. Après avoir parcouru des milliers de kilomètres à travers sept pays, Hisham est arrivé à un point d’entrée canadien en janvier 2017 pour être refoulé sur la base de l’Entente sur les tiers pays sûrs. Hisham a ensuite effectué un franchissement irrégulier le long de Roxham Road vers Québec, mais s’est retrouvé dans l’incertitude – incapable de déposer une demande d’asile, mais incapable de retourner à Gaza.

* Plus d’invité.e.s à confirmer

Informations d’accessibilité:
– Le site est accessible aux fauteuils roulants par une rampe d’accès à l’entrée arrière
– Une service de garderie disponible sur demande. Veuillez prévenir 24h à l’avance à info@tadamon.ca
– Traduction chuchotée disponible sur demande
– Café, des snacks, et des billets de bus en quantité limitée seront offerts.

Pour plus d’informations:
info@tadamon.ca

Buffet et politique: projection du film Roadmap to Apartheid

19 mars 2019 | Posté dans Autre

    Buffet et politique: projection du film Roadmap to Apartheid
    Mardi 19 mars, 2019
    12h-14h

    College de Maisonneuve, salle E-2214
    3800 Sherbrooke Est
    Metro Pie-IX
    Tionni’tiotiah:ke, territoires Kanien’kehà:ka
    Évènement facebook

Joignez-vous à la SOGÉÉCOM et au groupe Tadamon! (qui signifie”solidarité” en arabe) pour un buffet typiquement palestinien suivi d’une projection du film Roadmap to Apartheid. Cette activité est organisée dans le cadre de la 15e Semaine internationale contre l’apartheid israélien.

Roadmap to Apartheid de Ana Nogueira et Eron Davidson (2012) a gagné plusieurs prix au cours de différents festivals. Ce documentaire établit un parallèle entre l’apartheid sud-africain et israélien et permet d’aborder les aspects tant physiques que psychologiques que ces différents moyens de ségrégations génèrent sur la population opprimée.

Pour appuyer ces affirmations, Ana Nogueira et Eron Davidson ont filmé des moments de la vie quotidienne de Palestiniens et ont mis à contribution des archives de l’époque de l’apartheid en Afrique du Sud.

La projection aura lieu avec la bande audio anglaise originale, avec sous-titrage français.

Pour plus d’informations:
info@tadamon.ca

LES OUVRIERS PALESTINIENS ET PALESTINIENNES SOUS OCCUPATION, UN REGARD DE L’INTÉRIEUR

1 mars 2019 | Posté dans Autre

(English below)

LES OUVRIERS PALESTINIENS ET PALESTINIENNES SOUS OCCUPATION, UN REGARD
DE L’INTÉRIEUR

Vendredi 1 mars, 2019
6:00 – 8:00pm
CPFQ- 845 Decarie Blvd #201
Metro Côte-Vertu

Événement facebook: https://www.facebook.com/events/2883490598329575/

Dans le cadre de notre mandat de mieux informer et de créer des liens entre la société civile québécoise et la communauté palestinienne, nous vous invitons à assister à notre prochain événement , intitulé : ” les ouvriers palestiniens et palestiniennes sous occupation, un regard de l’intérieur

Cet événement se fait en collaboration avec le groupe Labour for Palestine, @palestinelabour qui organise une tournée dans 4 villes Halifax, Ottawa, Montréal & Toronto, afin de tisser des ponts de solidarité et de promouvoir une meilleure compréhension de la situation des ouvriers et ouvrières palestiniens.

Imad Temeiza est le co-fondateur et l’ancien président élu de l’Union des travailleurs aux services Postaux Palestiniens (PPSWU). Aujourd’hui il est le représentant des relations internationales de l’Union.

Imad Temeiza nous présentera les multiples niveaux d’oppression auxquels les travailleurs Palestiniens font face.

La traduction chuchotée sera disponible sur place

============

PALESTINIAN WORKERS UNDER OCCUPATION – A VIEW FROM WITHIN

Friday, March 1, 2019
6:00pm-8:00pm
CPFQ-845 Decarie Blvd #201
Metro Côte-Vertu

Facebook Event: https://www.facebook.com/events/2883490598329575/

Imad Temeiza is the co-founder and former elected leader of the Palestinian Postal Service Workers’ Union (PPSWU). He is currently the PPSWU International Relations Representative. Imad will discuss the multiple levels of oppression that Palestinian workers face in the Palestinian Territories occupied by Israel in 1967, including the West Bank, Gaza Strip and East Jerusalem.

Workers’ struggle and resistance will be situated in the context of the failed Oslo Peace Process which began in the early 1990’s, and led to the creation of the Palestinian Authority. Contrary to the goal of creating a two-state solution, this process led to a system of Apartheid, as prominently witnessed throughout the Territories, in cities such as Hebron.

PUBLIC EVENTS

HALIFAX: Monday, February 25
Glitter Bean Cafe
5896 Spring Garden Road
6:30 – 8:30pm

OTTAWA: February 27th
CUPW National Office
377 Bank Street
7:00 – 9:00pm

MONTREAL: March 1st
CPFQ
845 Decarie Blvd #201
6:00 – 8:00pm

TORONTO: March 2nd
Friends House
60 Lowther Avenue
6:30 – 8:30pm

Labour for Palestine is a pan-Canadian network of labour activists who work to deepen solidarity with Palestinian workers and people in their struggle for liberation.

For more information about the upcoming events and/or how to become involved, you can find us on Facebook Labour for Palestine, Twitter @palestinelabour or contact us by email at L4Pcanada@gmail.com.

Nous sommes et nous resterons aux côtés du STTP, du PPSWU, des postier.e.s et des Palestinien.ne.s!

1 mars 2019 | Posté dans Autre

Le 31 juillet 2018, la branche canadienne du B’nai B’rith lançait une campagne de diffamation contre le Syndicat des travailleurs et des travailleuses des postes canadien (STTP) et contre le Syndicat des travailleurs du service postal palestinien (PPSWU).

L’engagement du STTP dans la justice sociale est une tradition indéfectible qui s’applique à la situation palestinienne comme à celle des autochtones du Canada. Il est donc de notoriété publique que le STTP soutient les camarades postiers palestiniens du PPSWU, dans leur difficile travail en situation d’occupation et d’entraves mises en place par les autorités israéliennes qui rendent infernale leur vie quotidienne. Au grand dam du B’nai B’rith, le STTP est aussi un syndicat engagé dans la campagne internationale de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre l’Etat israélien tant que cet Etat ne respecte pas le droit international, ainsi que dans les diverses Flottilles visant à briser le blocus illégal de Gaza.

Il est également de notoriété publique que le B’nai B’rith est une organisation sioniste dont l’un des buts est de défendre l’Etat d’Israël, quelques soient les violations du droit international et les atteintes aux droits humains dont cet Etat est coupable. Dans ce but, tous les coups sont permis et il conviendrait de traiter ces communiqués comme il se doit: par le mépris le plus total.

Malheureusement, au Canada, il est des gens qui prennent au sérieux les communiqués de cette organisation qui accuse le PPSWU d’être une organisation pro-terroriste, et par conséquent le STTP de soutenir la violence et le terrorisme. Quelle ironie de la part d’une organisation qui défend un pays qui assassine chaque semaine des civil.e.s palestinien.ne.s et tue à petit feu toute la population de Gaza enfermée dans un blocus illégal depuis plus de 10 ans.

Le PPSWU vit la réalité du quotidien en Palestine, l’apartheid, l’occupation militaire, les bombardements, la prison, les checkpoints, mais aussi la complicité de l’Autorité Palestinienne qui fait perdre espoir à une jeunesse palestinienne parfois tentée par la violence. Bien que l’ONU défende le droit de tout peuple opprimé de se défendre, y compris par la lutte armée, le PPSWU privilégie la non violence en défendant la campagne BDS. Elle pleure néanmoins la condamnation à de longues peines de prison, ou l’assassinat de militants sous les balles ou les bombes de l’armée israélienne, quelques soient leurs tendances idéologiques. L’accusation de soutenir le terrorisme est donc insultante, sans fondement et largement ridicule. Le soutien du STTP envers le PPSWU est donc entièrement justifié, défendable et même honorable.

Tadamon dénonce ces accusations comme non fondées et réaffirme ici son soutien plein et entier envers le STTP et le PPSWU pour leur très important travail d’aide aux travailleurs et travailleuses des postes en situation de néolibéralisme agressif et, pour le PPSWU, de répression violente, auquel ce communiqué du B’nai B’rith contribue.

Avec le STTP et le PPSWU, nous continuerons de défendre les droits des travailleuses et travailleurs, ainsi que ceux indéfectibles du peuple palestinien.

Solidarité avec les prisonniers politiques Egyptiens

17 juin 2015 | Posté dans Autre

110205_solidarity_with_egyp

    dimanche 21 Juin
    13h-15h Parc Mont-Royal
    A coté des Tam-Tams, pres due monument Sir George-Étienne Cartier
    Montréal, Québec

    Cet appel est lancé par « Egypt Solidarity » en soutien aux prisonniers politiques sur le territoire égyptien et à l’extérieur, à leur famille et à leurs amis, agissant au nom de tous les activistes politiques égyptiens impliqués dans la mobilisation de campagnes de solidarité envers cette cause.

    événement Facebook

    Journée d’action mondiale: 20-21 Juin 2015

    http://egyptsolidarityinitiative.org/2015/05/25/take-action-in-solidarity-with-egyptian-political-prisoners-on-june-20-21/

    Arrêt de la répression lors de manifestations – Libération de tous les prisonniers politiques- Droit à un procès équitable pour tous- Arrêt des mauvais traitements et de la torture- Non aux exécutions

    Le 21 juin 2014, un petit groupe de manifestants se sont approchés du Palais Présidentiel égyptien. Leur manifestation avait pour but de contester les lois répressives anti-manifestations mises en place depuis la victoire aux élections présidentielles d’Abdelfattah Al Sisi.
    Des individus armés et les forces de police ont attaqué la marche pacifique et 23 personnes ont été arrêtées et condamné à des peines d’emprisonnement pour le simple exercice de leur droit d’assemblée et de libre expression. Al-Sisi, dont l’élection a été saluée par les dirigeants occidentaux comme “un pas en avant dans la transition de l’Egypte”, a pourtant écrasé leur protestation.

    Un an après, nous lançons un appel de solidarité internationale pour tous les prisonniers politiques, dans l’espoir qu’en mettant cette situation en lumière, nous créerons un mouvement promouvant la justice pour les dizaines de milliers de personnes emprisonnées par le régime militaire.
    En janvier 2011, les manifestants égyptiens ont été une source d’inspiration pour le monde entier grâce à leur courage et leur détermination à lutter pour la démocratie et une vie meilleure. Aujourd’hui ces courageux manifestants sont tués ou emprisonnés. Pendant ce temps, Moubarak et ses proches, incluant les généraux de police responsables du massacre des manifestants et de corruption, ont été libérés.

    En Juillet 2013, après un soulèvement populaire contre Mohamed Morsi alors Président, les militaires ont renversé le Mohamed Morsi, de la Confrérie des Frères Musulmans , qui avait été élu l’année précédente. Depuis lors, plus de 3000 citoyens égyptiens ont été tués, et personne n’a été tenu responsable. Plus de 40.000 personnes ont été arrêtées au cours de la première année du régime militaire. Les personnes arrêtées n’ont pas bénéficié d’un procès équitable et de ni accès aux procédures juridiques pour tous. Les tribunaux militaires et civils en Egypte, ont prononcé des peines de mort contre certains des dirigeants et des centaines de sympathisants présumés des Frères musulmans, y compris le président déchu Mohamed Morsi. Les groupes des droits humains ont condamné ces sentences comme totalement injustes.
    Les militants révolutionnaires, opposés au régime de Morsi, qui ont pris la rue au mépris de la Confrérie, ont également été arrêtés, maltraités et emprisonnés. Des activistes tels que Ahmed Douma, qui ont joué un rôle de premier plan dans la révolution de 2011 ont reçu des peines de prison à perpétuité. En effet, en vertu d’une loi draconienne anti-protestation de nombreux jeunes ont été emprisonnés.

    Tout individu aujourd’hui associé à la Révolution de Janvier 2011 est maintenant une cible en Egypte.
    De plus, nous assistons à une escalade d’attaques terroristes. Le régime actuel adopte donc un discours de “guerre contre le terrorisme” pour justifier toute privation des libertés civiles et des droits humains. L’Egypte ne dispose toujours pas d’un Parlement, les élections étant sans cesse retardées afin que le Président Sisi continu de détenir les pouvoirs législatif et exécutif.
    En effet, le président utilise ce pouvoir pour émettre un nombre énorme de lois étendant la répression étatique. En 2014, environ 90 citoyens égyptiens ont été torturés à mort dans les postes de police, sans que personne ne soit tenu de rendre des comptes, ni qu’aucune enquête judiciaire ne soit menée.

    Selon le Réseau arabe pour l’information sur les droits, 61 journalistes ont été emprisonnés en raison de leurs écrits et de leur travail au cours des deux dernières années en Egypte. Les tirs à balles réelles sur les manifestants sont aujourd’hui banalisés et normalisés.
    Le régime d’Al-Sisi est allègrement financé par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et d’autres pays du Golfe. Les régimes occidentaux qui prétendument soutiennent le respect des droits humains et la démocratie envoient des milliards de dollars en aide militaire et économique, soutiennent que la vente d’armes, de technologies de surveillance appuyant ainsi le régime répressif en Egypte.

    Nous appelons à la solidarité internationale avec les prisonniers politiques égyptiens les 20 et 21 juin 2015 pour:
    • Arrêter la répression des manifestations
    • Libérer les prisonniers politiques
    • Respect le droit à un procès équitable pour tous
    • Mettre fin aux traitements abusifs et à la torture
    • Mettre fin aux exécutions

La révolte syrienne : de l’organisation communautaire à la résistance quotidienne

10 mars 2015 | Posté dans Autre, Revolution, Solidarité, Syria

A_Syrian_child_Ali_Mustafa

    Crédit photo Ali Mustafa

Conférence avec Yasser Munif dans le cadre de l’exposition photographique « Révolte et Déracinement »

20 Mars 2015
Café L’Artère, 7000 Av du Parc (Metro Parc ou bus 80)
18h30-21h
Évènement facebook

Suite aux présentations au Café Kahwa (été 2014) et au Café Aquin (automne 2014), l’exposition photographique « Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images » se déplace au Café Artère à partir du 1 mars et jusqu’à la fin avril. L’exposition est présentée par Tadamon!

Dans le cadre de cette troisième installation à Montréal, une conférence sera donnée le 20 mars au café l’Artère par Yasser Munif, professeur à l’Institute for Liberal Arts and Interdisciplinary Studies, Emerson College, et co-fondateur du Global Campaign of Solidarity with the Syrian Revolution avec une participation spéciale de Jessica Attar Adam, photographe et cinéaste montréalaise qui parlera de son séjour dans le nord de la Syrie en 2013. Des photos d’Alep et du camp Atmeh présentées dans l’exposition ont été prises par Mme Adam. Le titre de présentation de M. Munif est « La révolte syrienne: de l’organisations communautaire au résistance quotidienne ».

(Lire la suite…)

mercredi 23 juillet: Vigile et manifestation contre l’invasion de Gaza et le massacre de Shuja’iya

21 juillet 2014 | Posté dans Autre

gazalightsvigil-300x225

Vigile et manifestation contre l’invasion de Gaza et le massacre de Shuja’iya

Mercredi, 23 juillet, 17h30
À la sortie de la station Mont-Royal,
Montréal, Québec

L’offensive israélienne de Gaza continue. Le nouvel assaut a débuté le 8 juillet dernier avec des bombardements qui ont depuis conduit à une invasion terrestre de la bande de Gaza, conduisant à environ 546 morts et plus de 3 000 blessés.

Dans la nuit de samedi, 19 juin, à dimanche, 20 juin, au moins 97 Gazaouis sont morts sous les frappes des Forces de défense d’Israël (FDI), brisant ainsi le cessez-le-feu demandé par la Croix-Rouge. Du nombre, une soixantaine de personnes habitaient un seul et même quartier, celui de Shuja’iya. D’après les rapports les plus récents, la majorité des blessés étaient des enfants. Le lendemain matin, l’intensité et la sévérité de l’offensive israélienne ne semblaient pas décroître.

Aucun refuge à Gaza : les bombardements de l’armée israélienne visent appartements, usines et commerces locaux, fragilisant davantage l’infrastructure d’une des régions les plus densément peuplées du monde. Il n’y aucune issue à l’agression d’Israël : toutes les frontières sont fermées et il n’y aucun refuge pour la population de Gaza.

Le gouvernement canadien a depuis le début donner son support à ces massacres, appuyant l’État d’Israël avec la complicité du Parti Libéral et du Nouveau Parti démocratique.

Alors que le pilonnage de Gaza se poursuit, réunissons-nous dans les rues de Montréal en solidarité avec le peuple palestinienne. Joignez-vous à nous alors que nous énumérerons le nom des victimes et allumerons des chandelles en leur mémoire lors d’une vigile et une marche en solidarité avec le peuple de Gaza.

Approuvé par:
FNEEQ-CSN
Conceil Central du Montréal Métropolitain-CSN (CCMM-CSN)
Voix juives indépendantes – Montréal
AMUSE-PSAC (Association of McGill University Support Employees, Public Service Alliance of Canada)
Le Bateau canadien pour Gaza / Canadian Boat to Gaza
PAJU (Palestiniens et Juifs Unis / Palestinian and Jewish Unity)
CJPP (Coalition pour la Justice et la Paix en Palestine / Coalition for Justice and Peace in Palestine)
Independent Jewish Voices – Canada
Alternatives
Alternatives International
Samidoun (Canada)
SPHR-Concordia (Students for Palestinian Human Rights)
South Asian Women’s Community Centre (SAWCC)

Pour plus d’information:
Tadamon! Montréal
Courriel: info@tadamon.ca
Site web: www.tadamon.ca

Dix ans de trop: Rassemblement et action créative contre le Mur

16 juillet 2014 | Posté dans Autre, Boycott, Palestine, Quebec, Solidarité

wall[

Rassemblement et action créative contre le Mur et en solidarité avec Gaza

    Samedi 19 juillet 2014
    14h00-16h00
    Lieu: Parc Jarry, en face des bureaux de G4S
    Coin Gary-Carter et St-Laurent
    Métro De Castelnau

Il y a dix ans, le 9 juillet 2004, la Cour internationale de justice (CIJ) rendait un avis historique en déclarant que l’apartheid israélien était illégal. À l’époque, la Cour demandait que le Mur soit détruit, que les résident.es palestinien.nes soient compensé.es, et que la conformité d’Israël soit assurée par la communauté internationale. Un an plus tard, la société civile palestinienne lançait un appel au Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre l’Etat israélien jusqu’à ce qu’il se mette en conformité avec le droit international.

Une décennie plus tard, les colonies se sont étendues, des terres ont été expropriées et la construction du mur s’est poursuivie, en toute impunité. S’il est complété, le Mur s’étendra sur plus de 800 km, annexant, selon les estimations, 46% de la Cisjordanie. Déjà, l’impact du Mur a été dévastateur, séparant les agriculteur.rices de leurs terres, les travailleur.euses de leurs emplois, les étudiant.es de leurs campus et les communautés des gens.

(Lire la suite…)

Appel à Israël à respecter le droit international 10 ans plus tard

9 juillet 2014 | Posté dans Autre, Boycott, Canada, Quebec, Solidarité

Plus de 60 syndicalistes, des journalistes, des professeurs, et des membres de l’église unie appellent Israël à respecter le droit international 10 ans plus tard

ten_years

Il est temps que le Canada honore ses obligations envers la Palestine

Il y a 10 ans aujourd’hui, la Cour internationale de justice (CIJ) statuait que le Mur de séparation géant qui ceinture et charcute les Territoires palestiniens est illégal.

Saisi par l’Assemblée générale des Nations unies, le bras juridique de l’ONU émettait le 9 juillet 2004 un Avis consultatif déclarant que « la construction du Mur (par Israël, puissance occupante), et le régime qui lui est associé (imposé auX Palestinien(ne)s), sont contraires au droit international ».

L’Avis de la CIJ estimait qu’ « Israël ne saurait se prévaloir du droit de légitime défense ou de l’état de nécessité, pour se soustraire à l’illicéité de la construction du Mur ».

La CIJ réclamait que le Mur soit démantelé, que les résidant(e)s soient compensé(e)s pour dommages subis, et que les États membres de l’ONU, dont le Canada, prennent les mesures nécessaires pour qu’Israël se conforme à la 4e Convention de Genève (GCIV) – dont le Canada est signataire.

L’exposition continue – Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images

12 juin 2014 | Posté dans Autre

DSC05898

DSC05900

DSC05899

Exposition de photos

    Jusqu’au 21 juin 2014
    Lieu: Kahwa café
    263 Mont Royal est (métro Mont Royal)

Tadamon! Montréal vous invite à visiter l’exposition de photos « Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images ».Cette exposition vise à mettre en relief la situation des personnes, chiffrant en plusieurs millions, qui on pris réfuge en dehors de la Syrie et celles deplacées à l’intérieur de la Syrie et elle cherche à collecter des fonds à envoyer aux
personnes en besoin immédiat d’aide dans les camps de réfugié(e)s et/ou en Syrie même. Les dons seront livrés directement aux personnes en besoin et pourront être faites sur place au comptoir du café Kahwa ou en contactant Tadamon! par tél 514-664-1036 ou par courriel info@tadamon.ca

(Lire la suite…)

Événements à venir

Recherche